Logo Vie universitaire
Le mensuel professionnel de l'enseignement supérieur, des universités, des écoles et de la recherche
en partenariat avec
Logo Casden
Vous êtes ici : Sommaire du n° 126

Au sommaire du n° 126 - avril 2009

Édito

La représentativité en question

126_couv
Il est curieux de voir comment un mouvement de contestation trouve son écho dans les médias et partant, dans la société. Après avoir focalisé l'attention sur elle, la réforme tant décriée du statut des enseignants-chercheurs a quasiment disparu du discours sur la mobilisation au profit de la question de la mastérisation, désormais au premier plan. Comme si le problème du statut était réglé. C'est effectivement ce que dit le ministère, ainsi que les syndicats qui ont participé à la réécriture du texte. Mais est-ce vraiment l'avis de la communauté universitaire ?
Non seulement le Snesup, majoritaire, a refusé de s'asseoir à la table des négociations, mais il faut aussi rappeler la représentativité toute relative des syndicats de l'enseignement supérieur en général. Les élections dans les universités ne mobilisent souvent en effet qu'une faible partie des personnels. Les autres s'abstiennent de voter, parfois par manque d'implication, mais aussi parce qu'ils ne se reconnaissent pas nécessairement dans le discours syndical.
C'est aussi la raison pour laquelle se sont constituées des associations comme Sauvons la recherche et Sauvons l'université ou, à l'occasion de la contestation, la coordination nationale des universités. Or aucun de ces mouvements n'a été invité par le ministère à participer aux discussions. La CPU, elle, est bien sûr présente, mais peine à exprimer une ligne claire tant les présidents sont aujourd'hui partagés sur les réformes - d'où parfois aussi quelques couacs dans la communication.
Quant aux étudiants, ils ne sont que quelques pourcents à venir chaque année élire leurs représentants aux différents conseils de l'université. Certains les diront individualistes, d'autres libertaires. S'ils votent peu, ils ne manquent cependant pas de faire entendre leur voix et de se montrer prêts à se battre pour leur avenir. Or, il y a toujours un danger quand rien ne canalise les eaux qui montent.

Vu et entendu

Politique universitaire

Quoi de neuf pour les Campus ?
Les projets présentés par Aix-Marseille Université, le Campus Condorcet, le Campus du Plateau de Saclay et l'Université de Toulouse ont été retenus par le comité d'évaluation des Campus responsables.
Le projet Campus du Plateau de Saclay
Un palmarès des écoles de management
Disparité hommes-femmes : l'égalité professionnelle des sexes a encore beaucoup de chemin à faire. Plusieurs faits rappellent les avantages masculins au travail.
Insertion professionnelle de la filière STAPS
Un accord entre Fongécif et les universités franciliennes
L'opposition aux réformes
La contestation ne faiblit pas dans le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche.
n126i01
Vers un nouveau contrat doctoral
Actuellement en discussion, le projet de décret du Contrat doctoral unique (CDU) suscite la controverse parmi les doctorants.
Vincent Reillon, président de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC) : « Un contrat très satisfaisant »
Léo Coutellec, membre du collectif Jeunes chercheurs de Lyon : « Le CDU, un voile de fumée qui permet de ne pas parler des vrais enjeux. »

International

n126i02
  • L'impact d'Erasmus sur l'enseignement supérieur : un rapport de trois instances établit un bilan relatif aux effets du programme Erasmus sur les différents domaines susceptibles d'en subir l'impact.
  • Le nombre d'étudiants allemands proche de son niveau maximum
  • Audition d'experts au Bundestag : les jeunes chercheurs ont besoin de pouvoir mieux planifier leur parcours
  • Sensibilisation des jeunes aux carrières scientifiques et techniques : une banque de projets en ligne

Dossier

L'inégale diversité

Si notre enseignement supérieur souffre d'un manque de diversité avant tout sociale, sur le terrain, des dispositifs émergent cependant pour inciter les jeunes, et notamment ceux issus des quartiers défavorisés, à poursuivre leurs études au-delà du baccalauréat.
n126i03

Magazine

Le baromètre étudiant : enquête sur le moral des étudiants français

Contrairement aux idées reçues généralement admises dans notre société, les étudiants ontont le moral. C'est ce que montre ce sondage réalisé par l'institut IFOP pour Vie Universitaire, Agoracampus.com et la MAIF.
Certains verront dans cet optimisme affiché la force de la jeunesse, d'autres un aveuglement vis-à-vis de la réalité. Cependant, notre baromètre met aussi l'accent sur la lucidité de cette génération : conscients des problèmes économiques et sociaux, les étudiants se montrent confiants et prêts à se battre pour leur avenir.
n126i04
©

Portrait : Camille Plumeré : entre insouciance et responsabilité

Externe en quatrième année de médecine, Camille Plumeré assume son rôle auprès des patients qu'elle suit au quotidien. Avec un sens du devoir qui reste néanmoins plein de fraîcheur.
Camille Plumeré
©
Camille Plumeré

Pratique

Les comités techniques paritaires d'établissement

Représentatifs des personnels des établissements, les comités techniques paritaires interviennent sur des questions variées, aussi bien en ce qui concerne la gestion administrative ou les problèmes d'hygiène et de sécurité que la gestion des ressources humaines, la politique d'action sociale, d'évaluation ou encore de mobilité interne des personnels.

Lecture : Innover dans l'enseignement supérieur

D. Bédard et J.P. Béchard (eds), Paris, Presses Universitaires de France, 2009