Logo Vie universitaire
Le mensuel professionnel de l'enseignement supérieur, des universités, des écoles et de la recherche
en partenariat avec
Logo Casden
Vous êtes ici : Sommaire du n° 127

Au sommaire du n° 127 - mai 2009

Édito

127_couv
Il est maintenant commun de considérer que la crise a largement compromis le modèle tout libéral. Elle a des répercussions inattendues sur notre université. Pas tellement sur les grèves qui sont, si ce n'est usuelles, du moins régulières, mais sur une certaine idée de l'utilité et de l'usage des diplômes.
Parmi les idées largement acceptées, à tel point qu'on peut les considérer comme reçues : les diplômes doivent permettre de trouver un travail. Ainsi, dans une logique parfaite, Paris Dauphine a suspendu son master phare en finance de marché. La presse a relayé et salué.
Pourtant, qui se souvient de cette publicité, apposée sur les bannières de feus les wagons à sièges en bois du Métro parisien, qui proclamait il y a 40 ans : « perforatrice, un métier d'avenir » ? Qui se souvient d'ailleurs de ce que faisaient lesdites perforatrices1 ? À l'heure de l'économie et de la performance, nos universités auraient proposé force licences et masters, sans compter les contrats en alternance. Hélas ou heureusement, il n'y a plus de perforatrices - qui n'étaient pas des poinçonneurs des Lilas.
1 : Les perforatrices faisaient les trous des cartes servant aux machines de mécanographie.

Vu et entendu

Événement

Universités : la radicalisation et ses conséquences : en trois mois de grève, la mobilisation s'est radicalisée. Tandis que les associations engagées dans ce bras de fer poursuivent leurs actions, certains présidents, personnels et étudiants s'inquiètent des conséquences de ce mouvement.
Hésitante depuis le début de la mobilisation, la Conférence des présidents d'université (CPU) a, quant à elle, pris des positions contradictoires, alternant la critique de l'action gouvernementale et son soutien aux réformes. Résultat : un manque de clarté qui la fait apparaître aux yeux de beaucoup comme déchirée.
n127i01

Politique universitaire

Un nouvel organigramme : un décret et trois arrêtés modifient l'organisation du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
L'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé souhaitée par le ministère se concrétise.
n127i02
© /
Forums stratégie nationale de recherche et d'innovation : dans le cadre de l'économie de la connaissance, le gouvernement organise des forums dans le but d'améliorer les stratégies de recherche et d'innovation.
Réforme de l'ÉNA : la suppression du classement de sortie n'est pas la seule nouveauté apportée à l'organisation de cette grande école.
Du nouveau pour les BIATOS ? Différentes mesures ont été prises en faveur du corps des techniciens.
Premier bilan des Picri : la région Île-de-France a organisé une journée consacrée aux programmes de recherche collaboratifs entre monde académique et société civile qu'elle soutient depuis 2005.
Le baromètre orientation : la Chambre de commerce et d'industrie de Paris publie la 4e édition de son baromètre de l'orientation.

Vie des établissements

Alain Bauer, titulaire d'une chaire contestée : l'entrepreneur, président de l'Observatoire national de la délinquance, a été nommé professeur au Conservatoire national des arts et métiers.
HEC généreuse avec les boursiers : la grande école de commerce située à Jouy-en-Josas dispensera de frais de scolarité ses étudiants boursiers.
L'X fait campagne, les fonds affluent : en un an, les anciens élèves ont déjà versé plus de 20 millions d'euros à Polytechnique dans le cadre d'une vaste campagne de levée de fonds. Un modèle à suivre ?
Une nouvelle université à La Défense : la faculté libre de droit ouvre un nouveau campus dans le quartier d'affaires parisien.
L'URCA se dote d'une salle de réalité virtuelle : un nouvel équipement virtuel équipe une salle qui sera accessible à de nombreux chercheurs.
n127i03

International

Angleterre : vers une hausse des frais universitaires ? Les universités britanniques examinent les conséquences probables d'une modification du système de paiement sur les étudiants, les universités et le gouvernement.
Canada : l'université verte de Colombie-Britannique. Rénovations, investissements et sensibilisation ont permis à l'établissement de réaliser des économies d'énergie substantielles depuis dix ans.
n127i04

Dossier

Les BU et PU face à la numérisation

S'il n'est pas évident de changer les habitudes, des projets émergent au fil des années, qui visent à favoriser la diffusion d'articles ou de revues scientifiques auprès du plus grand nombre. Alors que les éditeurs craignent de voir disparaître leur marché, certains prônent au contraire le libre-accès des articles.
Quant aux bibliothèques universitaires, au-delà de leurs propres sites Internet, elles s'attachent désormais à mettre en place, en se regroupant, des services en ligne destinés à faciliter la consultation des documents.
n127i05

Magazine

Vers une politique européenne des universités

En Europe, l'heure est à l'échange des bonnes pratiques, à la définition d'objectifs à atteindre et de solutions communes à trouver. Dans l'enseignement supérieur, ce débat prend notamment forme au sein de l'Association européenne des universités (EUA) qui réunit les responsables des principaux établissements d'enseignement supérieur. Entretien avec Jean-Pierre Finance, président de Nancy 1 et membre du bureau exécutif de l'EUA.
n127i06

Les universités sur iTunes

Les universités de Nice Sophia-Antipolis et de Paris Descartes, ainsi que l'école d'ingénieurs Supinfo, ont été sollicitées au début de l'année par Apple pour intégrer son catalogue de cours en ligne. Son nom ? iTunesU, pour iTunes University. Lancée en 2007 par la marque américaine, cette plateforme rassemble des contenus pédagogiques de deux cents universités du monde entier.

Pratique

Les examens et le droit (1) : les jurys

L'évolution exponentielle du nombre d'examens et de concours a mis en perspective des dispositions de plus en plus encadrées et des procédures de plus en plus complexes quant à leur organisation. Or la crédibilité des enseignements et des diplômes repose sur la capacité des différentes structures à les organiser. Ce que l'on peut appeler « le droit des examens » s'articule autour de sources juridiques différentes, dues à la diversité des diplômes, à l'autonomie des établissements et à la spécificité du statut des enseignants-chercheurs.

Lecture : Le Cercle des économistes

Sous la direction de Jean-Paul Pollin, Universités : nouvelle donne, PUF, 2009